Des jeunes trouvent une épave de voiture dans la forêt, mais s’enfuient lorsqu’ils réalisent à qui elle appartenait.

En mars 2017, deux adolescents du comté de Lackawanna, en Pennsylvanie, ont fait une découverte effroyable dans les bois. La nouvelle n’a pas manqué de faire sensation dans leur village natal. D’ailleurs, l’histoire s’est rapidement répandue.

Le début de cette histoire

Tout a commencé lorsque Alec Yanisko, 15 ans, et Joe Delvecchio, 18 ans, ont fait leur balade nocturne en VTT habituelle. Ils sont partis de chez eux et n’ont pu penser une seule fois que cette routine pouvait leur faire découvrir « l’évènement du siècle »

La balade qui finalement était inhabituelle

La petite balade s’est passé dans une forêt située à proximité du village; une piste qui est d’ailleurs très prisée par les randonneurs locaux et les quadistes. Ils ne savaient pas encore que cette balade allait changer leur vie; il s’agissait d’une simple balade de routine après tout. Mais bien entendu, elle n’avait rien d’une balade routinière au final .

Attention les yeux

Pendant qu’ils s’amusaient, ils ont aperçu quelque chose d’inhabituelle à travers les arbres. Ils se sont donc approché de l’objet de leur curiosité et ont réalisé qu’il s’agissait d’une voiture. La présence du véhicule, cependant, semblait inhabituelle pour les deux jeunes hommes. Aussi, ils savaient au plus profond d’eux même que la découverte n’allait pas aboutir à un bon retournement.

Attention, phénomène étrange

La voiture était garée à plus d’un kilomètre de leur village. Les deux adolescents étaient fortement intrigués d’autant plus qu’il n’y avait aucun signe de vie aux alentours. Ils ont décidé de vérifier le véhicule par eux même.

Scène étrange

Yanisko et Delvecchio ont remarqué que la voiture était bloquée. Il y avait là une sorte de mystère à résoudre… un soupçon de thriller. Ils ne pouvaient pas voir si la voiture était occupé ou non. Il ne pouvaient pas non plus deviner depuis combien de temps était-elle garée à cet endroit. Ils ont ainsi mené leur propre enquête à la tombée de la nuit.

Les enquêtes

En s’approchant davantage du véhicule, les garçons ont remarqué qu’il était coincé sur une souche d’arbre. De plus, les vitres étaient brisées et toujours personne ne rodait aux alentours . Les jeunes hommes commençaient alors à enchainer les questions dans leur tête. Que s’est il passé? Où est passé le conducteur?

L’indice utile

Comme la voiture semblait abandonnée, les adolescents ont donc décidé de vérifier s’ils pouvaient trouver des indices sur l’identité du propriétaire. Ils ont soigneusement fouillé l’intérieur, inspecté la boîte à gants, regardé sous les sièges ainsi qu’à l’intérieur du coffre. Ils ont même effectué quelques vérifications dans la forêt pour avoir une idée plus nette de ce qui avait pu se passer.

Un indice a été trouvé, mais rien n’a encore été prouvé

Au cours de leur recherche, ils ont repéré une première indice: une carte venant du Sams Club appartenant à un homme nommé Edwin Kosik. C’était déjà une bonne chose mais ils ne savaient encore rien du propriétaire du véhicule jusque là.

Les recherches se sont poursuivies

Pour continuer les recherches, les adolescents ont décidé de faire de se rendre sur Facebook. La situation qui était assez mystérieuse commençait dès lors à prendre sens. En ayant cherché l’identité de la personne inscrite sur la carte, ils ont en effet découvert quelques indices de plus.

La voiture avait apparemment une grande importance

Les deux jeunes hommes ont découverts de plus amples informations sur le conducteur. L’homme était donc un juge fédéral bien connu et respecté. Il avait 92 ans et aurait été porté disparu pendant les deux derniers jours. Des questions encore plus sérieuses ont taraudés dans la tête des jeunes détectives.

Que fallait-il savoir de plus?

Le vieil homme n’était certainement pas localisable aux alentours de la voiture endommagée. Les adolescents étaient donc contrarié et se sont dépêchés de rentrer. Pendant ce temps, ils n’avaient aucune idée concernant l’impact de leur découverte.

La police est entrée en scène

Les deux garçons ont décidé de raconter leur mystérieuse découverte à leurs parents. Ces derniers ont immédiatement avisé la police. La police a demandé aux jeunes hommes de leur conduire sur les lieux des faits, et ils firent ainsi. à ce stade personne n’a encore vu Kosik. Les inquiétudes ont donc commencé à faire surface.

Quel était donc le sens de tout ce mystère?

« J’avais un peu peur », a déclaré Yanisko au Times-Tribune en avril 2017. « Je ne pensais pas qu’ils le trouveraient vivant. » Après avoir découvert la voiture abandonnée, les policiers ont organisé une sérieuse opération de recherche impliquant l’intervention de chiens de fouille. L’affaire était certainement plus sérieuse que ne l’aurait imaginé les garçons.

Les inquiétudes ont gagné la région entière

On pouvait voir à l’époque le signalement de disparition du juge sur les panneaux d’information situés sur l’autoroute de la Pennsylvanie. « Je suis choqué, je suis très inquiet parce que c’est un homme formidable et nous ne espérons qu’il ne lui est rien arrivé », a déclaré Georgia Fish de Madison Township. Comme plusieurs habitants de la région de North Pocono, Georgia Fish connaît le juge Kosik depuis des années. Elle a même décidé d’effectuer quelques enquêtes de son côté. à cette dernière de déclarer: « Je suis montée sur la montagne, l’Astonberg, j’ai vérifié les routes secondaires, et d’autres recoins. Je voulais savoir si quelque chose s’est mal passé. »

L’affaire n’était toujours pas résolue

Les maréchaux américains ont confirmé une chose cependant. Il aurait été possible que le juge fédéral de 92 ans ait été trouvé sur l’autoroute de Pennsylvanie qui menait vers le New Jersey. Aussi, « Les conversations avec la famille ont révélé que le juge Kosik prend des médicaments pour son problème de perte de mémoire », a déclaré la police. L’affaire est donc devenue davantage sérieuse. D’ailleurs, le FBI a décidé d’aider dans l’enquête. On savait dès lors que le juge a servi au tribunal de Scranton pendant plus de 30 ans. Il fallait impérativement le retrouver.

Notes supplémentaires

Les policiers ont affirmé avoir en possession un enregistrement vidéo montrant le juge Kosik, qui aurait visité le Bill’s ShopRite du canton de Covingtonla la nuit précédente. Le magasin était cependant fermé. Suite à l’émission de l’avis officiel de disparition, les fouilles ont été menées au niveau des trames et des quartiers souvent fréquentés par le juge Kosik. On savait également que le juge Edwin Kosik aurait quitté sa maison localisée à proximité de Scranton aux environs 1h30 du matin.

La disparition a alerté tout le monde

La disparition de Kosik a surpris la communauté juridique de Scranton, où il est bien connu. Un avocat de la défense ainsi que l’avocat civil Chris Powell ont déclaré avoir plaidé pendant des décennies devant le juge Kosik. Powell a d’ailleurs dit: « Nous voulons savoir ce qui lui est arrivé. Chacun a ses opinions concernant cette affaire…. J’étais encore devant le tribunal ce matin, et tout le monde le sait ». *

Le dernier jour où il a été vu, le juge a porté un pantalon jean et un manteau d’hiver bleu.

Le crime est une éventualité

Martin Payne, le maréchal des États-Unis, a parlé à la famille du juge. Au maréchal de dire, que la famille aurait mentionné quelques indices pouvant mener à une meilleure connaissance de ce qui a pu faire déclencher la disparition du juge.Un éventuel lien criminel aurait même été soulevé. La police d’État a donc fait parvenir un hélicoptère pour balayer le canton de Covington et les régions avoisinantes. Dès lors, les enquêteurs ont sollicité toute personne susceptible d’entrevoir le juge d’appeler de suite le 911.

La perte de mémoire ne mène pas à grand chose

Le fils du juge était très inquiet. Sachant qu’il souffrait d’une perte de mémoire il craignait le pire. Son père avait peut-être perdu le sens de l’orientation, il était assurément paniqué de devoir passer la nuit seul dans la forêt. Il n’était pas apte à survivre au froid dans son état. Il fallait donc faire avancer les fouilles aussi rapidement que possible en vue de la précarité de la situation. Les avis de recherche ont été affichés partout, mais on ne savait pas si l’initiative allait réellement être utile.

Une découverte

Heureusement, l’un des chiens de la police a mené les enquêteurs sur les traces de Kosik. Le chien a réussi flairer la présence du juge de 92 ans. Les garçons étaient stupéfaits quand ils ont su qu’ils étaient à seulement 100 mètres du juge pendant tout ce temps.

Le juge était dans un état de santé déplorable

Kosik gisait sur le sol, mais était encore en vie. Il était également en état de discuter. Il a même pu remarqué le changement de coupe de cheveux de l’un des maréchaux. Mais, qu’est-il arrivé au vieil homme? Tout le monde voulait savoir ce qui s’est réellement passé.

Etait-il seul pendant deux jours?

L’inspecteur de police a déclaré aux journalistes qu’il était possible que le juge se serait allongé sur le sol tout ce temps là. Quoi qu’il en soit, il n’était sûr de rien. Toutefois, comme l’homme portait bien les mêmes habits qu’il avait le jour où il a quitté sa maison, il était clair qu’il n’avait aucune compagnie le temps de sa disparition.

Transféré à l’hopital

Bien que Kosik ait été emmené à l’hôpital, personne n’a encore su s’il a été blessé. Cependant, l’avocat Michael Kosik qui n’est autre que le fils du juge, a déclaré au Scranton Times-Tribune que son père avait du mal à se remettre de ses côtes cassées. Pourtant, les accidents liés à ces blessures étaient survenus l’année précédente.

Les révélations

Kosik a été emmené au centre médical communautaire de Geisinger par ambulance. Il y a été examiné, et un porte-parole de l’hôpital a déclaré aux médias que le vieil homme était dans un «état satisfaisant». Cela n’expliquait toujours pas ce qui s’était passé. Pourquoi était-il étendu par terre, et ce, loin de sa voiture?

Quelques supositions

Alors, qu’est-il exactement arrivé au juge fédéral? Les détails sont restés ambigus. Rien n’a encore été assuré, sauf le fait que Kosik est sous médication pour ses problèmes de mémoire. Il n’a d’ailleurs pas pu exercé au début de l’année à cause de quelques soucis santé. Cette information allait elle contribuer à la résolution du mystère?

Les héros locaux

Que les deux adolescents aient découvert la voiture de Kosik relevait d’une grande chance. Autrement, le juge serait resté plus longtemps dans les bois. Delvecchio et Yanisko ont même reçu des titres honorifiques  par le maréchal américain Martin Payne pour leur contribution dans l’affaire.

Sur la trace des réponses

Il semblait que les problèmes de mémoire de Kosik l’ont désorienté au cours de la nuit de sa disparition. Il a donc probablement fini par faire rentrer sa voiture dans le tronc d’arbre et s’était senti impuissant face à la situation. Les tests menés sur le patient ont conclu qu’il était pris d’angoisse à ce moment là et s’est effondré seul dans l’obscurité alors qu’il essayait de rentrer chez lui.

La gratitude de l’équipe des recherches

« Nous sommes très reconnaissants envers ces deux jeunes hommes qui ont heureusement découvert le véhicule », a déclaré Payne à Fox News en avril 2017. D’ailleurs, Delvecchio, qui veut devenir lui-même policier, a déclaré dans le même bulletin d’information: « Nous sommes heureux de savoir qu’il va bien, et sommes contents d’avoir aidé ».

Un acte louable mais peut être pas si héroïque au final

Les deux adolescents ont été célébrés comme des héros. Pourtant, Delvecchio a dénoncé cet engouement. Il disait d’ailleurs qu’il en était juste une question de bon timing, qu’ils étaient au bon endroit au bon moment. Quoi qu’il en soit, Ils étaient simplement heureux d’avoir pu contribuer.

Nouveaux amis

Les deux garçons ne connaissaient pas Kosik avant l’incident; cependant, ils ont prévu de le rencontrer. Fox News a rapporté que les adolescents avaient l’intention de faire la rencontre du juge après une totale convalescence. Ils lui ont donc rendu visite à l’hôpital. Ils voulaient surtout s’assurer que l’homme se portait bien malgré ses soucis de mémorisation.  Ils voulaient aussi s’assurer de la sécurité du juge.

Fiers petits héros

Le comportement de ses deux jeunes hommes est louable. Certainement,  d’autres jeunes gens n’auraient pas eu le même réflexe qu’eux.

Ces deux garçons ont pris l’initiative de commencer les enquêtes et ont assurément contribué au sauvetage de Kosik. Le fait qu’ils aient réagi face à la découverte de la voiture abandonnée est déjà un acte héroïque.

Une bonne action

Les garçons étaient simplement heureux d’avoir été présents sur les lieux , et d’avoir eu la confirmation du bon aboutissement des recherches. Ils ne sauraient pas exactement ce qui s’était vraiment passé. Cependant, on continuait à croire que l’homme avait perdu ses repères à cause de sa perte de mémoire et qu’il avait essayé de retrouver son chemin. La fin heureuse de l’histoire à réjouit les deux jeunes gens même si la situation du juge les a attristé profondément.

Tellement reconnaissant

Le fils d’Edwin et Edwin lui-même ont été si reconnaissants envers les deux garçons. Il ne savaient comment les remercier. Ils étaient tous heureux de savoir le juge entre de bonnes mains grâce à la réactivité des deux garçons. Le fils d’Edwin a déclaré au cours d’une interview: « Je ne sais pas comment je pourrais faire amende honorable à ces jeunes gens qui ont aidé à retrouver mon père. »

Honorés pour leur courage

Les adolescents ont donc été honorés par le comté du comté de Lackawanna. Joe Delvecchio et Alec Yanisko ont reçu le prix des conseillers de district devant leurs parents et camarades de classe à l’école secondaire de Dunmore.

Le juge figurait dans l’assistance

Après sa sortie de l’hôpital, le juge a tenu à être présent aux évènements. Il a déclaré: «C’était un honneur de les voir recevoir leur prix.  Je suis ici aujourd’hui grâce à eux. »


    De vraies triplées passent un test ADN et font une découverte troublante

    La plus jeune gagnante du loto affirme que sa grande victoire a ruiné sa vie